Document d’information: Postes en médecine familiale

Logo-FMEQ-300 Bonjour à tous,

Voici un document d’information, créé par la FMEQ, sur les postes en médecine de famille:

Le 16 décembre dernier, le ministre Barrette a annoncé une réforme dans les règlements d’attribution des PREMs (Plan régionaux d’effectifs médicaux) en médecine familiale. Suite à cette refonte, la Fédération Médicale Étudiante du Québec a créé un document-résumé sur cette entente, afin d’informer adéquatement les étudiants.

Il faut savoir qu’au Québec, pour pratiquer la médecine familiale il faut:

  • Obtenir un poste de facturant conformément aux PREMs disponibles dans la région où vous souhaitez établir la majorité de votre pratique.
  • Obtenir une nomination auprès d’un établissement si vous souhaitez travailler en milieu hospitalier (appelé communément PEM). Avec la réforme dans les règles de gestion des PREMs, le Ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) a annoncé:
  • Qu’il visait une diminution de 20% du nombre de postes en établissement (PEM), donc que le remplacement d’un médecin de famille quittant un établissement ne serait plus automatique. C’est donc dire qu’un médecin de famille qui quitte son PEM maintenant ne sera pas remplacé automatiquement par un nouveau médecin de famille. Les médecins de famille ayant obtenu un PEM avant le 1er juillet 2016 conserveront leur PEM.
  • Que des dérogations pourront être obtenues lors du départ d’un médecin de famille si on prévoit que ce départ aura «un impact significatif sur le maintien de l’accessibilité» dans des domaines prioritaires comme l’urgence ou l’obstétrique. Ces dérogations devront être approuvées par un comité paritaire formé de représentants du MSSS et de la Fédération des Médecins Omnipraticiens du Québec (FMOQ) .
  • Qu’un découpage en sous-territoires des différentes régions contenues dans les PREMs sera réalisé. Ainsi, un médecin de famille devra facturer au minimum 55% du montant total de sa facturation dans ce nouveau sous-territoire, appelé un Réseau Local de Service (RLS). Cette mesure vise à déployer de manière plus ciblée les médecins de famille là où les besoins sont les plus criants au sein d’une région.
  • Que le nombre de médecins de famille pouvant exercer uniquement sous forme de médecin-dépanneur sera limité. Les demandes de dérogation pour pratiquer uniquement de cette façon ne seront dorénavant plus automatiquement accordées.
  • Que les médecins de retour d’une pratique en région éloignée pour plus de 3 ans conserveront leur droit d’obtenir un PREM automatiquement dans la région de leur choix et ce, même s’il n’y a pas de PREM de disponible à cet endroit. Cependant, une entente devra être convenue entre le Directeur Régional de Médecine Générale (DRMG) et le médecin quant au sous-territoire (RLS) où il pourra pratiquer.

N’hésitez pas à communiquer avec vos administrateurs de l’AGÉÉMUS si vous avez des questions ou des interrogations à ce sujet ou sur tout autres points liés à celui-ci.

This entry was posted in Nouvelles. Bookmark the permalink.